Mon espace audition Votre espace audition

Vous avez une perte d’audition ?

Pour savoir où en est votre oreille, lisez nos conseils...

COMMENT ET POURQUOI A-T-ON DES PERTES D’AUDITION ?

 

Si la presbyacousie est la forme de trouble auditif la plus répandue, il existe de très nombreuses affections qui, chacune à leur niveau, portent atteinte aux capacités auditives

Les premiers signes d’une perte auditive

«  J’entends mais je ne comprends pas ! »

 

Cette phrase  résume vos problèmes auditifs  et s’accompagne d’autres gènes:

  • Augmentation du son de la télévision ou de la radio
  • Difficultés en milieu bruyant ( repas de famille , restaurant , soirées en société …)
  • Difficultés à comprendre ses petits enfants ..
  • Etc ….

Les causes d’une perte auditive

Il est important de connaître les causes pour comprendre l’origine d’une perte d’audition et pour éviter les situations à risques.

Voici les principales causes d’une perte auditive :

La presbyacousie :

Désigne la perte auditive naturelle due au vieillissement de l’oreille. Après 55 ans, les cellules ciliées, qui participent à l’audition, se font plus rares, et causent donc une perte d’audition « naturelle », qui touche plus de 50 % des français. La presbyacousie progresse doucement pendant plusieurs années, avant de devenir une véritable gêne préoccupante.

Les traumatismes sonores :

Le système auditif est fragile et délicat. Une exposition courte ou répétée à des sons de forte intensité peut créer une perte auditive brutale ou plus mesurée dans le temps. Il est recommandé de prendre soin de ses oreilles et de les protéger lors d’exposition à des bruits importants. (Voir protections auditives)

L’écoute répétée de volumes sonores abusifs :

L’écoute fréquente de sons exagérément forts (plus de 80 décibels) finira par endommager l’oreille. Voilà pourquoi l’utilisation d’écouteurs ou de casques audio est à utiliser avec modération.

Les maladies de l’oreille :

Comme tout autre organe, l’oreille peut également être atteinte par des maladies ou des infections, qui peuvent entraîner des problèmes d’audition. On citera notamment la perte d’audition après une otite mal soignée, ou encore la maladie de Ménière.

La prise abusive de médicaments :

Il faut savoir que certaines substances ou médicaments, tels que la quinine ou l’acide acétylsalicylique (Aspirine), peuvent attaquer l’oreille interne s’ils sont pris en surdose durant une longue période.

Face à cet ensemble de causes de perte d’audition, il est conseillé de consulter un médecin ORL dès la moindre gêne auditive.

Les différents types de pertes auditives

On peut classer les types de surdité en plusieurs catégories.
Le monde de l’audition différencie exactement trois types de surdité :

La surdité de perception :

Situé dans la cochlée (oreille interne), et est souvent causée par la perte de cellules ciliées. Le port d’une aide auditive sera adapté à ce type de surdité.

La surdité de transmission :

Liée à une atteinte de l’oreille externe (en général conduit bouché : ex. bouchon de cérumen), ou à une atteinte de l’oreille moyenne (otites mal soignées ou dysfonctionnement de la chaîne des osselets tel que l’otospongiose…).

La surdité mixte :

La surdité mixte, comme son nom l’indique, mêle à la fois la surdité de perception et la surdité de transmission.

Les différents degrés de surdité

Voici comment sont définis les différents paliers de pertes auditives :

La perte auditive légère :

Le patient a perdu entre 20 et 40 décibels d’écoute (0 à 20 % de son audition).
La parole est perçue à voix normale, elle est difficilement perçue à voix basse ou lointaine. La plupart des bruits familiaux sont perçus.

La perte auditive moyenne :

Le patient a perdu entre 40 et 70 décibels d’écoute (20 à 60 % de son audition). La parole est perçue si on élève la voix. Le sujet comprend mieux en regardant parler. Quelques bruits familiers sont encore perçus.

La perte auditive sévère :

Le patient a perdu entre 70 et 90 décibels d’écoute (60 à 80 % de son audition). La parole est perçue à voix forte près de l’oreille.
Les bruits forts sont perçus.

La perte auditive profonde :

Le patient a perdu plus de 90 décibels d’écoute (80 à 100 % de son audition). Seuls les bruits très puissants sont perçus.

Schéma des pertes auditives

Quel que soit le degré de surdité ressenti, aussi subtil soit-il, il est important de consulter un spécialiste. En effet, même une perte auditive légère peut mener à des conséquences plus graves, et devenir un véritable handicap sur le long terme.

Les conséquences d’une perte auditive

On a souvent tendance à sous-estimer les conséquences d’une perte auditive, même légère qui aura tendance à s’amplifier si elle n’est pas prise en charge .
Un manque de communication entrainera inévitablement un repli sur soi-même.

Dédramatisez !! Grâce aux dernières solutions auditives vous retrouverez un confort d’écoute. Prenez rendez-vous chez votre pharmacien du réseau Audiopharm pour établir un bilan gratuit avec un audioprothésiste et obtenir un appareil auditif pas cher vendu en pharmacie.