Mon espace audition Votre espace audition

Actualités Audiopharm

Siemens cède son activité Audiologie pour un montant de 2,15 milliards d’euros

Les rumeurs de cession allaient bon train depuis quelques années. C’est aujourd’hui chose faite. Dans un communiqué de presse en date du 6 novembre, la marque allemande Siemens fait savoir qu’elle cède son activité Siemens Audiologie au fonds d’investissement EQT, et à la famille d’entrepreneurs allemands Strüngmann, en tant que co-investisseur, pour un montant de 2,15 milliards d’euros, avec clause d’indexation sur les bénéfices futurs.

Le communiqué de presse précise qu’« En raison de l’offre très attractive formulée par les deux investisseurs, Siemens a décidé de ne pas poursuivre son projet d’introduction en bourse annoncé en mai dernier. « Ces dernières années, Siemens Healthcare a massivement investi dans sa division Audiologie. EQT, avec la famille Wallenberg, en tant qu’investisseur de référence, et la famille Strüngmann jouissent tous deux d’une excellente réputation et d’une solide expérience dans le secteur de la santé. Cette transaction n’est pas seulement excellente sur le plan financier, mais nous sommes également convaincus que ces deux investisseurs disposent d’une stratégie de croissance claire qui permettra de développer l’activité audiologie sur le long terme », a déclaré Hermann Requardt, P.-d.g. de Siemens Healthcare et membre du Conseil d’Administration de Siemens AG.

Siemens prendra une participation dans l’activité audiologie en investissant 200 millions dans des actions privilégiées, et prendra ainsi également part aux bénéfices futurs de l’activité. De plus, Siemens siègera au Conseil d’Administration du groupe investisseur. Selon les termes de l’accord, les nouveaux propriétaires pourront également utiliser la marque Siemens pour les aides auditives, et ce à moyen terme.

« L’activité Siemens Audiologie a une longue expérience en termes d’innovation et de produits de grande qualité, et nous avons été particulièrement impressionnés par les très bons résultats de ces deux dernières années. EQT s’engage à soutenir pleinement la direction et les collaborateurs de Siemens Audiologie pour poursuivre ce développement», a déclaré Marcus Brennecke, associé chez EQT Partners.

Qu’est-ce que le fonds d’investissement EQT ?

EQT est une société d’investissement de croissance détenant environ 22 milliards d’euros d’actifs et une expertise reconnue dans les secteurs de la santé et de l’ingénierie médicale. EQT est également propriétaire de LBX, l’un des plus grands réseaux de pharmacie sur le marché chinois. La famille d’entrepreneurs allemands Strüngmann, quant à elle, est également connue pour ses investissements dans des secteurs de croissance à long terme. Elle a fondé, en 1986, la société Hexal, qui est devenue depuis l’un des fournisseurs majeurs de médicaments génériques en Allemagne.

Que devient Siemens ?

Lors de l’exercice fiscal 2014, l’activité Audiologie de Siemens, avec plus de 5 000 collaborateurs, a réalisé un chiffre d’affaires de 693 millions d’euros et un EBITDA déclaré (résultat avant soustraction des intérêts, impôts, dotations aux investissements et provisions sur immobilisations) de 145 millions d’euros.

La transaction permettra à la division Audiologie de bénéficier d’une plus grande liberté entrepreneuriale et d’une plus grande flexibilité pour pouvoir poursuivre avec succès sur la voie de la croissance de ces dernières années – et ce avec des perspectives positives pour ses clients et ses collaborateurs. Des accords visant à garantir l’emploi des collaborateurs travaillant sur les sites d’Erlangen et Herford en Allemagne ont par ailleurs été conclus. Cette opération devrait être finalisée au cours du premier trimestre de l’année civile 2015, après l’approbation des autorités de la concurrence compétentes et devrait bénéficier d’un solide financement en fonds propres de près de 1,1 milliard d’euros.

Siemens dans le temps, une histoire marquée par d’innombrables innovations

Siemens est présent dans le secteur de l’audiologie depuis plus de 100 ans. En 1913, le groupe lance sur le marché la première aide auditive de fabrication industrielle, le Phonophore Esha. À la fin des années 50, Siemens présente le premier contour d’oreille, en 1966 le premier intra-auriculaire et en 1997, la première solution auditive numérique. En 2004, Siemens a été le premier fabricant à introduire la technologie sans fil permettant la synchronisation des aides auditives entre les deux oreilles, souligne le communiqué de presse. En 2012, le groupe, en collaboration avec l’Université d’Oldenburg, a reçu le « German Future Prize » (la récompense la plus prestigieuse en matière de technologie et d’innovation en Allemagne) par le Président allemand pour le développement d’un système auditif binaural permettant la communication d’une aide auditive à l’autre. Il y a quelques semaines, Siemens a présenté lors du 59e Congrès de l’EUHA à Hanovre, sa nouvelle plateforme binax, qui repose sur la technologie binaurale, ce qui a suscité un vif intérêt auprès des clients. La dernière génération d’aides auditives Siemens est capable de transmettre et d’échanger le signal audio en temps réel et de reproduire ainsi les processus naturels de l’audition grâce à une adaptation binaurale personnalisée. »